Sir John Franklin, une ambition

  

Franklin_busteBuste de Franklin

Village natal de Spilsby - Angleterre

.

Le 19 mai 1845, deux navires de la Royal Navy, l’Erebus et le Terror, prennent la mer avec 134 hommes à bord. Le Pôle Nord n’est toujours pas atteint, mais la découverte du Passage du Nord-Ouest, à une époque où le territoire nord-américain n’est pas encore totalement reconnu, apparaît comme une nécessité politique et économique.

 

 

 

John Franklin est choisi comme Capitaine, il a 60 ans. Cette décision marque le couronnement de sa carrière d’explorateur arctique. Le succès lui semble possible. Une première expédition l’avait conduit à explorer et cartographier les terres situées au nord du continent nord-américain. Il en connaît les dangers et les a surmontés. Les navires ont été spécialement préparés pour cette aventure, ils emportent, entre autres, des réserves équivalant à trois années de nourriture. Les équipages sont aguerris. Au large du Groenland, deux baleiniers rapporteront avoir partagé avec Franklin et ses hommes plusieurs jours de navigation. C’était en juin 1845. Ce seront les dernières nouvelles de l’expédition.

 En 1847, Ross déclare avoir des doutes quant à la réussite de l’entreprise. L’inquiétude gagne la Royal Navy et une première expédition de secours part en mai 1848. Certains pensent que c’est déjà trop tard ! De nombreuses autres tentatives seront menées, toutes sans résultat. En août 1850, l’une d’entre elles retrouve, sur l’île Beechey, les tombes de trois hommes, morts en 1846, ayant appartenu à l’équipage de Franklin.

En 1858, Léopold M’Clintock, aux commandes du Fox et avec 25 hommes d’équipage conduit une énième investigation, financée par Lady Franklin. Orientée au large de l’île du Roi Guillaume et de la péninsule de Boothia, elle met fin aux recherches en rapportant les preuves indiscutables de la disparition totale de l’expédition Franklin.

.

 

plaque_Franklin_Spilsby

 

 

 

Eglise de Spilsby

Angleterre

.

.

.

.

.

.

.

Les derniers hommes périrent probablement en un lieu appelé par la suite Starvation Cove, sur la péninsule de Boothia. Un mythe était né.